Volkswagen ID. Buzz : attendu pour 2023

Volkswagen ID. Buzz

En 1950, Volkswagen introduisait son Type 2; un fourgon qui a pris différentes formes au cours des décennies qui ont suivi. On fait souvent référence à ce dernier sous le nom de Westfalia, l’entreprise qui en faisait la modification pour en faire un véhicule récréatif.

L’histoire nous a donné des fourgons de livraisons, des camionnettes, mais aussi le Microbus, un produit fait pour transporter plusieurs passagers. Les plus célèbres et les plus recherchés sont ceux munis de petites fenêtres à la jonction du toit et des flancs. Ces derniers avaient été originalement pensés pour les excursions touristes dans les Alpes, afin que les occupants puissent admirer le paysage. Au cours des années 60, ils se sont multipliés sur les routes et sont aujourd’hui très recherchés.

Avec le temps, le modèle s’est transformé et a fini par disparaître de notre paysage… jusqu’en 2017. Cette année-là, Volkswagen le ramenait à l’avant-scène sous forme de concept, l’ID. Buzz. Ce dernier a grandement fait parler de lui et un simple regard à ses lignes suffit pour le comprendre ; son design est absolument spectaculaire.

Maintenant, entre le concept et la production, il y a parfois un monde de différence. Et ce ne sont pas tous les prototypes qui sont appelés à être produits. Dans le cas du Volkswagen ID. Buzz, cependant, ça va se faire. Et, bonne nouvelle, Volkswagen a confirmé que le modèle serait proposé chez nous.

La patience sera nécessaire, toutefois, car  le Volkswagen ID. Buzz va nous arriver en 2023 comme modèle 2024. La bonne nouvelle, c’est que la compagnie a partagé quelques informations sur ce qu’elle était pour offrir. Voyons ça ensemble.

Volkswagen ID. Buzz : offert en deux versions

Le Volkswagen ID. Buzz, qui pourrait bien changer de nom d’ici à ce qu’il soit présenté en version de production, sera construit à l’usine Volkswagen de Hanovre, en Allemagne. Lorsqu’il va faire ses débuts en Europe en 2022, deux variantes seront offertes ; un modèle pour passagers, un autre destiné aux entreprises à vocation commerciale.

Au Canada, nous n’aurons droit qu’à la première version.

Aussi, la gamme va compter sur des modèles à court et à long empattement. Encore une fois, une seule option va franchir l’océan pour nous parvenir, soit la deuxième.

Quant à la plateforme qui va servir le modèle, il s’agit de la MEB qui sert déjà les ID.3 et ID.4. Ce dernier est maintenant proposé chez nous. Les versions d’entrée de gamme vont profiter d’une configuration à moteur arrière tout en offrant une puissance d’environ 200 chevaux. Des variantes plus haut de gamme seront aussi au menu, elles qui vont se pointer avec une conception à deux moteurs électriques (avant et arrière) pour offrir le rouage intégral. Dans ces cas, la puissance sera de quelque 300 chevaux.

Pour l’instant, aucun chiffre n’a encore été annoncé concernant l’autonomie. Cela pourrait changer d’ici deux à trois ans, mais on pourrait s’attendre à quelque chose autour de 275 kilomètres pour les offres initiales, autour de 400 pour celles plus huppées.

Nous aurons bien sûr d’autres informations à transmettre au cours des prochains mois et des prochaines années concernant ce véhicule, puisque son arrivée n’est pas pour demain matin. Cependant, considérant l’engouement qu’il génère déjà, on peut d’ores et déjà parler d’un succès pour Volkswagen.

 

Vous avez aimé cet article? Consultez celui-ci :

Top 10 des pickup électriques fort attendus

pickup électriques

 

 

Autres articles