Porsche Taycan 2020 : une première offensive électrique convaincante

By:
Posted: 2019-09-11
Category: Blogue
Tags:
Comments: 0

L’expression dit que Rome ne s’est pas faite en un jour. La même maxime s’applique à la voiture électrique qui commence à voir le jour un peu partout à travers l’industrie. Les constructeurs auront mis du temps, mais on semble enfin en mesure de se mettre à table.

Chez Porsche, cette première offensive prend le nom de Taycan et elle a été récemment présentée un peu partout à travers la planète de façon simultanée. Au Canada, l’exercice a eu lieu aux chutes du Niagara.

Avec cette super voiture, Porsche appose sa signature en matière d’électrification. Voyons ce qu’on a réservé aux gens fortunés, car avec un prix de base qui se situe tout juste sous les 175 000 $, disons que cette proposition ne s’adresse pas à tout le monde.

Porsche Taycan 2020 : la performance est toujours au rendez-vous


Parce qu’on se trouve chez Porsche, la performance du modèle était une chose prioritaire. De ce côté, on n’a pas lésiné. La variante de base offre une puissance de 616 chevaux. Cette dernière peut être poussée à 670 grâce à une fonction éphémère (Overboost) qui amène un surplus de puissance à la simple pression d’un bouton. Dans le cas de la livrée plus haut de gamme (!), elle va en avancer jusqu’à 750 avec cette même fonction. Le couple, dans le premier cas, est établi à 626 livres-pieds. Avec le modèle le plus performant, il est de 774 livres-pieds.

Les temps de référence pour le 0-100 km/h sont décapants ; ça peut aller jusqu’à 2,6 secondes.

Le hic, c’est le nom qui a été réservé à ces deux modèles ; Turbo et Turbo S. On a voulu gager sur la continuité avec cette nomenclature, mais pour une voiture électrique qui n’utilise bien sûr pas de turbo, voilà qui est bizarre, c’est peu dire.

Batteries, autonomie et recharge de la Taycan


L’ensemble de batteries de la Taycan est fait de 33 modules qui regroupent 12 cellules. Le tout est disposé sous le véhicule, ce qui ne nuit pas à l’espace intérieur. Au total, la capacité est de 93 kWh.

La motricité aux quatre roues est assurée par deux moteurs électriques, chacun responsable d’un essieu.

Pour ce qui est de l’autonomie, elle varie entre 382 et 450 kilomètres. Considérant le prix de la voiture, c’est un peu décevant, car on en prendrait toujours plus. Cependant, avec la puissance avancée, il est difficile de se plaindre.

Pour la recharge de ce bolide, il sera possible de faire appel à des bornes de 800 volts. La compagnie s’est d’ailleurs engagée à ce que chaque concession en possède une et elle compte en ajouter 600 à travers le pays avant la fin de la prochaine année. Ce qui est extraordinaire avec une telle capacité, c’est qu’en cinq minutes seulement, on peut retrouver 100 kilomètres d’autonomie.

En ce moment, 32 bornes du genre existent au Canada et un peu moins de 270 aux États-Unis.

Pour ceux qui auront à recharger leur voiture sur une borne de niveau 2, le temps nécessaire sera de 11 heures.

Bien sûr, la Taycan avance quantité d’autres caractéristiques dignes de mention, que ce soit en matière de connectivité ou de sécurité. L’objectif ici était de faire le tour de ses capacités, question de vous donner l’eau à la bouche.

Autres articles intéressants

  • Ford Escape 2020 : révolution hybride en vue
  • Comment fonctionne la recharge d’une voiture électrique
  • Chevrolet Menlo EV : un aperçu d’un prochain VUS électrique au Canada?
  • Genesis : une nouvelle voiture électrique dès 2021
  • Ford et Volkswagen : sur le point d’étendre leur partenariat électrique
  • BMW accélère son plan d’électrification
  • Hyundai travaille à développer un nouveau VUS électrique
  • 5 bonnes raisons d’acheter un véhicule électrique
  • Bolt EUV : un VUS basé sur la Chevrolet Bolt est en préparation chez GM
  • Top 5 des meilleures bornes de recharge au Québec

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le!