5 mythes sur les voitures électriques

mythes sur les voitures électriques

Depuis l’arrivée des voitures électriques, on entend toutes sortes d’idées reçues à propos de ces dernières. Trop dispendieuse, pas si écologique, voire même polluante, pas assez d’autonomie pour se déplacer et plus encore… Est-ce vraiment la réalité? Bornes Électriques Québec vous présente les mythes les plus tenaces à propos des voitures électriques.

5 mythes sur les voitures électriques

1. Le prix

Inaccessible la voiture électrique? Pas autant qu’on le pense! S’il est vrai qu’un modèle hybride ou électrique affiche un prix plus élevé qu’un modèle à essence, il faut d’abord faire un peu plus de calcul pour réaliser que l’écart n’est pas aussi grand qu’on le prétend.

Premièrement, les acheteurs ont accès à des rabais gouvernementaux à l’achat pouvant atteindre 8 000 $ au provincial et 5 000 $ au fédéral, ce qui rend les véhicules électriques beaucoup plus accessibles.

Deuxièmement, vous économiserez à l’usage en sauvant sur les coûts d’essence et les coûts d’entretien qui sont 8 à 10 fois moins élevés que la voiture à essence. Ainsi la différence de prix à l’achat sera comblée en seulement trois années. C’est un sérieux pensez-y-bien!

Vous pouvez utiliser le calculateur pour constater les économies en comparant des véhicules. Vous pourriez être surpris du résultat!

2. L’autonomie

Pas assez d’autonomie pour les déplacements? En moyenne, les gens parcourent 40 km par jour lors de leurs déplacements quotidiens. Or les véhicules électriques d’aujourd’hui proposent une autonomie d’une moyenne de 400 km, ce qui est donc plus que suffisant. Même une voiture électrique des années précédentes offrirait bien assez d’autonomie pour les déplacements quotidiens.

3. La recharge

Vous croyez que l’acquisition d’une borne de recharge coûte trop cher? Sachez que l’achat et l’installation d’une borne de recharge à domicile sont également admissibles à une subvention. Le gouvernement du Québec offre une aide financière de 600$ à l’achat d’une borne de recharge résidentielle de 240 volts. Plusieurs municipalités au Québec offrent aussi un rabais.

Obtenir une soumission

En plus, on retrouve de plus en plus de bornes de recharges sur les milieux de travail, les commerces, les centres commerciaux, les restaurants, sur la route, etc. De nos jours, se recharger est donc très facile et accessible.

4. L’impact environnemental

On peut dire que l’impact environnemental des voitures électriques a alimenté bien des débats dans les dernières années! En raison de l’utilisation des métaux dans la fabrication des VÉ, plusieurs affirment que la voiture électrique ne serait pas autant écologique qu’elle prétend l’être.

En fait, il est vrai que la voiture électrique a un impact environnemental lors de sa fabrication, mais pas lors de son utilisation. Pour la voiture à essence, les impacts environnementaux se produisent autant à la fabrication que pendant sa durée de vie. Une voiture à essence sera toujours plus polluante!

Ensuite, la voiture électrique émet beaucoup moins de gaz à effet de serre qu’une voiture à essence. Les batteries ont une durée de vie d’environ 10 ans, elles sont ensuite recyclées. Contrairement à ce mythe trop répandu, il est donc faux de croire que les batteries sont dispendieuses et polluantes.

En plus, au Québec, on a un avantage considérable puisque l’hydroélectricité est une énergie propre et renouvelable. Ce qui rend la voiture électrique encore plus écologique!

5. L’hiver au Québec

Les températures froides affectent l’autonomie pouvant donc la réduire de 20 à 30 %. D’autres facteurs peuvent aussi avoir une incidence sur l’autonomie comme l’utilisation du système de chauffage qui peut consommer près du tiers de l’autonomie des batteries. Pour ces raisons, plusieurs pensent qu’en raison des hivers québécois, la voiture électrique n’est pas adaptée au climat d’ici.

Cependant, en prenant des précautions comme en chauffant la voiture avant de partir et pendant qu’elle est branchée, il est tout à fait possible d’optimiser l’autonomie en hiver. De plus, même lors de grands froids, les véhicules électriques offrent une autonomie suffisante pour répondre aux besoins de déplacement quotidiens pour la majorité d’entre nous.

En tous points, la voiture électrique est beaucoup plus intéressante que la voiture à essence. Qu’attendez-vous pour passer à l’ère électrique?

 

Autres articles