Hyundai développe une plateforme vouée à ses futurs modèles électriques

By:
Posted: 2019-03-06
Category: Blogue
Tags:
Comments: 0

Le constructeur coréen propose déjà deux véhicules tout électriques aux consommateurs d’ici. On parle de la Ioniq, de même que de la version électrifiée du VUS Kona.

De nouveaux véhicules électriques pour Hyundai


Et la firme ne compte pas s’arrêter là. En février, on a en effet appris qu’elle travaillait au développement d’une nouvelle architecture. Celle-ci aura pour mission de recevoir uniquement des produits fonctionnant à l’aide de piles. Le premier modèle qui en profitera pourrait nous parvenir aussitôt qu’en 2020.

Pour l’instant, il est impossible de savoir quelle forme prendra ce dernier ; la compagnie a été très discrète quant à son identité.

À LIRE AUSSI : 6 véhicules électriques très attendus en 2019

Un autre VUS électrique?


Ça nous permet donc de spéculer un peu. Dans un premier temps, on peut facilement imaginer l’arrivée d’un nouveau VUS électrique au sein de la gamme pour venir appuyer le travail du Kona. Comme les choses se font généralement dans l’industrie automobile, il faudra penser à la deuxième génération d’acheteurs de véhicules électriques. En effet, après avoir possédé un Kona, une famille pourrait souhaiter un véhicule plus gros d’ici trois ou quatre années sans vouloir retomber dans les tentacules des pétrolières.

On pourrait aussi imaginer que le premier véhicule qui profitera de cette plateforme dédiée se trouve chez Genesis. La nouvelle marque de luxe du constructeur a une gamme à bâtir. L’arrivée d’un nouveau joueur très en vogue pourrait lui être salutaire. Des rumeurs à cet effet ont déjà fait surface, c’est à souligner.

Des produits plus luxueux


Qui plus est, le grand patron de la division, Manfred Fitzgerald, souhaite ardemment que sa bannière avance, aussitôt qu’en 2021, une version de production du concept Essentia. Aussi, en proposant un véhicule doté d’une nouvelle structure dans un marché de luxe où les marges de profits sont plus intéressantes, on peut s’assurer une rentabilité à long terme. Si un produit vendu moins cher connaît moins de succès, le risque est évidemment plus élevé.

De son côté, Hyundai ne cache pas ses intentions ; elle souhaite être la troisième firme en importance sur la planète en matière d’électrification. Son délai pour l’atteinte de cet objectif ? Six ans, c’est-à-dire en 2025.

Parallèlement, la compagnie mise aussi sur l’hydrogène. Elle prévoit investir des sommes avoisinant les 7 milliards de dollars pour la production de 600 000 unités par année à compter de l’année 2030.

Les prochains mois seront donc à surveiller de près. Ils nous en apprendront davantage sur les intentions de Hyundai en matière d’électrification.

 

Autres articles intéressants

  • Top 10 des meilleures voitures électriques à acheter en 2019
  • Mercedes-Benz souhaite avoir une empreinte de carbone neutre dès 2039
  • Les voitures électriques plus abordables que jamais au Québec!
  • Concept ID Roomzz : un gros VUS électrique signé Volkswagen
  • Hyundai Kona électrique : production à la baisse en ce début d’année
  • Tout ce que vous voulez savoir sur les subventions à l’achat d’une borne de recharge
  • Combien coûtent l’achat et l’installation d’une borne de recharge
  • Petro-Canada prépare un réseau transcanadien de bornes de recharge
  • Audi présentera une version électrique de son futur Q4, sous forme de concept, à Genève
  • 6 véhicules électriques très attendus en 2019

Vous avez aimé cette article ? Partagez-le!