Coronavirus : Ford doit revoir certains de ses plans

Ford coronavirus

Vous le devinez, la crise de la COVID-19 a forcé plusieurs manufacturiers à revoir leurs planifications, surtout à court et à moyen terme. Pour ce qui est du long terme, on travaille à sauver les meubles, comme le dit l’expression. Comme bien d’autres constructeurs automobiles, Ford est touché par la crise du coronavirus.

La compagnie a annoncé à la fin du mois d’avril que ses pertes pour le premier trimestre de l’année 2020 allaient s’élever à deux milliards de dollars américains. Pire, elle anticipe un gouffre de cinq milliards pour le deuxième trimestre de l’année.

Et le bilan de 2020 pourrait s’alourdir alors que personne ne peut prédire avec justesse ce qui nous attend d’ici la fin de la présente année.

Coronavirus : quels sont les impacts chez Ford?

Avec des prévisions de la sorte, on le devine, certains plans doivent être revus, surtout ceux qui exigent le déboursé de sommes importantes.

Prenons le cas de trois modèles prévus chez ce constructeur.

Mustang Mach-E

Dans le cas du VUS électrique Mustang Mach-E, la chose est réglée, car sa présentation officielle a eu lieu l’automne dernier dans le cadre des activités entourant la tenue du Salon de l’auto de Los Angeles. Ainsi, le véhicule dont les débuts sont prévus cette année se pointera comme promis.

Cependant, la firme à l’ovale bleu devait amorcer la production de son VUS sous peu. Or, avec l’arrêt des usines de l’entreprise partout à travers le monde, des délais sont inévitables. La compagnie a déjà annoncé aux premiers consommateurs qui ont réservés un modèle que ce dernier allait se pointer quelque peu en retard.

Nous devrions en savoir plus sur le moment précis de l’arrivée du véhicule lorsque les activités auront été relancées dans les installations du constructeur.

Ford F-150 électrique

Dans le cas de la version électrique de la camionnette F-150, rien ne devrait changer en ce qui a trait à ses débuts prévus un peu plus tard cette année. En fait, le modèle régulier est entièrement repensé pour l’année 2021 et à l’instar d’autres produits, ses premiers pas sont légèrement retardés. Cependant, la variante électrifiée ne devait pas faire partie des premières déclinaisons à nous parvenir, si bien qu’on n’anticipe pour l’instant aucun délai en ce qui la concerne.

Le modèle devrait se pointer en 2021, au moment où d’autres camionnettes électriques sont attendues, notamment du côté de GMC avec le Hummer EV, ainsi que de Tesla avec son Cybertruck.

Lincoln et Rivian

Là où la pandémie a fait mal, c’est en regard des plans que caressait la division de luxe de Ford, Lincoln, avec l’entreprise Rivian. Concrètement, on avait annoncé que Lincoln produirait un VUS basé sur la plateforme électrique du groupe Rivian. Or, avec les pertes financières dévoilées et anticipées, les coûts de développement de ce nouveau véhicule ont forcé les planificateurs à revoir leurs priorités.

Dans ce cas précis, le projet a carrément été annulé, ce qui est fort triste.

Lincoln a cependant précisé qu’elle était pour aller de l’avant avec la commercialisation d’un véhicule électrique, mais il ne faut pas s’attendre à voir arriver ce dernier de sitôt.

Ce qu’on entend maintenant à travers les branches, c’est que ce dernier profitera de la structure électrique de la camionnette F-150 plutôt que de l’assise développée par Rivian.

Comme vous pouvez le constater, les conséquences du coronavirus sont nombreuses et elles ne font que commencer. En fait, plus longtemps durera la pandémie, plus les effets se multiplieront.

Nous aurons l’occasion de revenir sur ce dossier chaud.

Le lancement du GMC Hummer électrique est reporté

GMC Hummer électrique

 

 

 

Autres articles