BMW présente son iX 2022

bmw ix 2022

On a eu droit à une présentation d’importance majeure chez BMW le 11 novembre dernier alors que la firme bavaroise a levé le voile sur le nouveau VUS électrique qu’elle compte commercialiser, le iX 2022.

En fait, ça fait deux ans qu’on sait que ce véhicule est en préparation, car il y a environ 24 mois, la compagnie nous présentait un concept nommé iNext. Il présentait une forme unique et un style audacieux conçus spécifiquement pour une plateforme de véhicules électriques. Maintenant, nous avons un aperçu du produit presque fini. Presque, oui, car BMW doit procéder à quelques réglages et finaliser certaines spécifications. Mais sinon, c’est ce qui apparaîtra dans les cours de concessionnaires au cours de la première moitié de l’année 2022.

Le design du BMW iX 2022

Le design du modèle qui vient d’être présenté est plus près de la production que celui du concept, mais l’approche générale est demeurée la même. À l’avant, on retrouve d’immenses naseaux, caractéristique de la nouvelle signature de la compagnie. Disons que ça fait jaser. Autrement, les phares et les feux adoptent une forme très mince, les plus minces jamais vus sur un produit BMW.

Dans l’ensemble, le design est assez aérodynamique, non seulement en raison de la forme générale, mais aussi en raison des volets actifs dont le modèle profite, tout comme de plaque sous le véhicule. En fait, l’objectif avec un véhicule électrique est de lui faire fendre l’air de la façon la plus efficace possible, question de maximiser l’autonomie et réduire la dépense en énergie. Ainsi, le coefficient de traînée n’est que de 0,25, ce qui est exceptionnel pour un VUS. Le poids du modèle n’a pas été divulgué, mais compte tenu de l’utilisation d’aluminium et de fibre de carbone à la hauteur de la structure, on devrait bien s’en tirer.

La technologie à bord

En matière de technologie, un simple regard à la calandre nous en apprend beaucoup. En fait, cette dernière agit comme une vitrine pour les capteurs du véhicule. Les caméras, le radar et les autres trucs du genre sont cachés derrière elle. Cette calandre est même équipée d’éléments de chauffage et de jets nettoyants pour la garder propre dans toutes les conditions de conduite possibles.

Les poignées de porte sont pour leur part encastrées, encore une fois pour aider le véhicule à mieux fendre l’air. Les portes elles-mêmes n’ont pas de cadre de fenêtre et les logos avant et arrière cachent des éléments fonctionnels. Celui à l’avant s’ouvre pour laisser apparaître le bouchon de remplissage du liquide de lave-glace, qui est nécessaire parce que le capot ne s’ouvre pas. En fait, tout ce qui se trouve sous le capot est réservé aux techniciens de BMW. Bienvenu au XXIe siècle ! Le logo arrière cache quant à lui le pulvérisateur de lave-glace pour la caméra arrière.

L’intérieur est également digne d’intérêt sur le plan conceptuel. La pièce maîtresse est l’écran flottant courbé qui comporte deux unités intégrées. Devant le conducteur se trouve un bloc d’instrument numérique de 12,3 pouces alors qu’à droite, c’est un écran de 14,9 pouces que l’on retrouve pour le système multimédia. Les écrans vont réagir au toucher tactile, au contrôleur iDrive situé à la console, ou grâce aux fonctions de reconnaissance vocale. BMW s’est efforcée de dissimuler de nombreux éléments, tels que les haut-parleurs, et a soigneusement intégré des buses d’aération afin de fournir un intérieur épuré et minimaliste. Le volant est unique avec une forme hexagonale. Le toit est en verre avec une teinte électro chrome comme celle que l’on trouve chez McLaren. La banquette arrière a été conçue pour évoquer un salon, les extrémités se moulant aux intérieurs de porte.

iX 2022 : la puissance BMW

L’iX sera propulsé par deux moteurs électriques d’une puissance estimée de 500 chevaux. Un moteur est à l’avant, l’autre à l’arrière, question d’assurer la motricité aux quatre roues. Selon BMW, l’iX pourra passer de 0 à 100 km/h en moins de 5 secondes. Une batterie placée sous le plancher fournit l’énergie aux mécaniques. BMW n’a pas donné de capacité exacte, mais elle estime qu’elle devrait parcourir quelque 500 kilomètres d’autonomie. L’iX sera aussi en mesure de se recharger rapidement grâce à une capacité de 200 kW sur un chargeur rapide, ce qui signifie qu’une récupération de 80 % pourra être obtenue, à partir de 10 %, en moins de 40 minutes. Il sera également possible d’obtenir 120 km en 10 minutes seulement. Le chargeur de niveau 2 opère à 11 kW et une charge complète prendra environ 11 heures. Ce groupe motopropulseur fait partie d’une plateforme modulaire de véhicules électrique qui servira de base à de futurs produits BMW.

La production de l’iX va s’amorcer lors de la seconde moitié de 2021. Le VUS va se pointer chez les concessionnaires au cours de la première moitié de 2022. Les prix seront annoncés plus près de la date du lancement.

 

Autres articles