Batteries des voitures électriques : mythes et réalités

batteries des voitures électriques

Les batteries des voitures électriques sont bien souvent au cœur des débats. Faites à partir de matériaux non écologiques, non recyclables, coûteuses lorsqu’elles sont à remplacer, faible durée de vie, voilà des idées préconçues dont on entend souvent parler…

Qu’en est-il réellement? Est-ce des mythes ou des réalités? Dans cet article, Bornes Électriques Québec fait le point sur les mythes les plus souvent entendus au sujet des batteries des voitures électriques.

Mythe #1 : La batterie d’une voiture électrique n’est pas recyclable

Ce mythe souvent répété est faux. Maintenant, nous recyclons 95% des matériaux utilisés dans la batterie. D’ailleurs, Recyclage Lithion, une entreprise de Montréal, a développé une technologie novatrice qui permet de recycler 95 % des composants des batteries lithium-ion.

De plus, lorsque les batteries dans un véhicule électrique utilisant le lithium-ion sont jugées trop usées pour la conduite, elles possèdent encore jusqu’à 80% de leur charge. Avant d’être recyclées, ces batteries sont réutilisées pour soutenir le réseau, notamment aux côtés de sources d’énergie qui pourraient ne pas être aussi stables, comme l’énergie éolienne ou solaire. Les batteries peuvent stocker de l’énergie pour continuer à fournir de l’électricité si le vent ou le soleil ne sont pas au rendez-vous.

Mythe #2 : Il faut changer la batterie d’une voiture électrique après deux ou trois ans.

Voilà encore une fausse croyance trop répandue. Les batteries des voitures hybrides et électriques durent aussi longtemps que la voiture elle-même, voire même plus. Plus précisément, les batteries ont une garantie indiquée de 8 à 10 ans (ou 160 000 km) selon les fabricants. Après avoir roulé environ 150 000 à 200 000 km soit pendant 10 à 15 ans, elles conservent environ 80 % de leur capacité initiale!

Mythes #3 : Il n’y a pas assez de ressources pour construire des batteries pour voitures électriques.

Dans la fabrication des batteries, on compte plusieurs minéraux comme le lithium, le cobalt, le nickel ou encore le cuivre. Risque-t-on une pénurie comme certains le craignent? En fait, les risques sont faibles puisque des chercheurs du MIT ont démontré que l’approvisionnement en lithium ne serait pas un problème pour les 15 prochaines années. Quant au Cobalt, il pourrait ne plus être aussi indispensable avec l’arrivée de batteries n’y ayant plus recours à court terme. En ce qui concerne le cuivre et le nickel, des mines en produisent déjà en grande quantité puisqu’on en trouve beaucoup dans le sol. Dans les années à venir, il est certain que de nouvelles technologies se développeront alors le risque de pénurie est très faible.

Vous avez aimé cet article? Nous vous invitons à consulter les mythes les plus populaires au sujet des véhicules électriques.

5 mythes sur les voitures électriques

mythes sur les voitures électriques

 

Autres articles